PICTORAGE

Le Jeudi 13 Aout 2015

Une longue journée!

En ce milieu de mois d'août, l'ambiance est bien automnale. Les entrées maritimes sont bien présentes comme lors de la plupart des dégradations orageuses importantes. Nous sommes jeudi, les prévisions laissent entrevoir des orages toutes la journée avec un premier passage important en milieu de journée, une après-midi globalement assez orageuse et la probabilité d'un dernier passage beaucoup plus important avec un retour de la tramontane et du beau temps dans la foulée.
Je prends donc mon après-midi, le ciel est assez "dégelasse"... vers midi Chrispics me rejoint pour le premier passage orageux entre 13h et 14h. La ligne orageuse attendue s'est effondrée avant de nous atteindre et nous ne pouvons sortir que quelques photos de structures nuageuses bien floue en raison de l'importante humidité ambiante.

Highslide JS Highslide JS Highslide JS Highslide JS Highslide JS

Je poursuis l'attente. Je suis rejoint en fin d'après-midi par toute l'équipe, mais les cellules orageuses sont timides. Malgré d'importantes précipitations sous celles-ci démontrant leur potentiel important, je n'observe toujours pas de foudre. Je parviens à saisir quelques impacts en toute fin de journée entre 17h et 20h sur la pleine à l'est de Montpellier entre ma position et le Pic-Saint-Loup.

Highslide JS Highslide JS Highslide JS Highslide JS Highslide JS

Après cette très longue après-midi tout le monde se sépare. Je décide de rentrer en attendant de voir ce que nous donne la forte ligne orageuse pendant que Chris et Albert partent un peu plus au Nord-Est de l'Hérault. Je commence le traitement de mes photos de l'après-midi et je ne vois pas le temps passer. A 22h Chrispics me dit de revenir immédiatement sur le point de vue! La ligne la plus virulente de la journée, dont la formation a été très hypotétique toute la journée, pointe enfin le bout de son nez. On me signale des impacts en air sec à l'avant d'un imposant rideau de pluie, permettant de photographier confortablement.
Je fonce donc sur le point d'observation, mais le temps d'arriver je me retrouve sous d'importantes précipitations. Je persiste tout de même et j'installe mon matériel dans le coffre de la voiture au risque de l'inonder un peu.
C'est alors que je parviens à prendre un quadruple coup de foudre au loin !

Highslide JS

puis ça devient très proche et violent ! Je loupe un impact tombé trop à droite. Je le vois se déchirer devant mes yeux en même temps qu'un claquement sec qui fait vibrer la voiture. les impacts tombent à quelques kilomètres voir centaines de mètres! Je ne suis absolument pas rassuré, je suis obligé de tenir mon coffre entre-ouvert pour éviter que la pluie ne rentre pas trop (les nombreuses gouttes d'eau sont visibles sur les photos). C'est alors qu'un double impact tombe extrêmement proche! Je parviens à saisir un des deux, tombé à moins d'un kilomètre de ma position! Les ramifications qui courent en haut à gauche de la photo correspondent à l'autre impact tombé à moins de 300m de ma voiture en contrebas de la colline ! Voici la photo d'Albert Sanchez qui est parvenu à le saisir:

Highslide JS

Le stress monte d'un cran après ce double impact bien trop proche, mais aussi toujours trop loin ! Chacun des impacts proches (déjà trois ou quatre observés à ce moment-là) tombent et se décomposent juste devant moi, j'en saisis deux autres avant que la cellule ne s'éloigne.

Highslide JS Highslide JS

Sur cette deuxième photo, un crop a été ajouté en haut à droite pour mieux détailler le point d'impact autour duquel nous voyons deux traceurs ascendant et un power flash (court-circuit sur des lignes électriques).
Le calme revient enfin. Nous pouvons sortir de nos voitures et regarder en toute sécurité l'orage s'éloigner sur les Bouches-du-Rhône. Il laisse derrière lui un ciel bleu étoilé et silencieux nous laissant reprendre nos esprits après son bombardement intense quelques dizaines de minutes auparavant. Je saisis encore quelques coups de foudre lointain et les bouillonnements à l'arrière avant de rentrer à la maison.

Highslide JS Highslide JS Highslide JS



Copyright PICTORAGE.FR 2015-2017, tous droits réservés
Date de création:14/03/2015