PICTORAGE

Surprise du 18/06/2013

(Les photos de ce reportage imprévu ont été faites avec un téléphone portable.) En déplacement professionnel sur Toulouse je n'aurais pas pu souhaiter meilleur surprise. La journée commence sous le signe de l'orage, toute l'après-midi se succèdent de nombreuses averses mais sans jamais évoluer plus que cela. Vers 17h, des cellules orageuses évoluant sur l'Espagne parviennent à traverser la chaine des Pyrénées (au sud de ST GIRONS, en bas à droite de la carte) et évoluent en direction de Toulouse. Ci-dessous l'évolution à 17h, 17h15 et 17h30(source meteo60.fr):
Highslide JS Highslide JS Highslide JS

Pour ma part je ne me rends pas compte de ce qui se passe car je suis en train de réparer une machine dans une salle serveur sans fenêtre avec pour seule compagnie le doux ronron de la climatisation. Vers 18h15 l'orage, désormais monstrueux, est aux portes de Toulouse (je suis sur l'extrême Ouest de la ville à ce moment). Signature radar 18h et 18h15 ci-dessous pour se rendre compte de la vitesse à laquelle évolu cet orage:
Highslide JS Highslide JS

Le tonnerre commence à me parvenir et je sors alors jeter un oeil. Le spectacle sous mes yeux est juste hallucinant, j'ai devant moi un plafond orageux totalement lisse, noir et surbaissé laissant juste percer la lumière à l'horizon. Je tente alors quelques photos mais je n'aurais pas d'impacts... je descends alors me mettre à l'abri et fixe la caméra à un carreau pour filmer le passage de cet orage impressionnant. Je m'aperçois très rapidement qu'il ne s'agit pas de lumière ou de pluie à l'horizon mais d'un mur de grêlons de 0,5 à 2cm projetés sur ma pauvre fenêtre par une rafale descendante enregistrée à 107KM/h par l'aéroport Toulouse-Blagnac en face duquel je me trouve. Voici deux photos avec le même paramètrage montrant l'arrivée du rideau de grêle (saturation de l'horizon très blanc) et la base de l'orage très bas et sombre
Highslide JS Highslide JS

La vidéo avec le passage de la rafale descendante:


Voici ci-dessous les photos des traces du passage de cet orage:

Highslide JS Highslide JS Highslide JS Highslide JS Highslide JS Highslide JS

Une fois la rafale passée, le temps s'est très vite dégagé et cet orage mémorable ne fut plus qu'un souvenir. Je rentrai alors à mon hôtel très satisfait de cet orage surprise qui m'éloigna un peu de l'ennui habituel!

Copyright PICTORAGE.FR 2015-2019, tous droits réservés
Date de création:14/03/2015